September 17, 2021

Highdigenous Talk: Herboristerie et spiritualité dans la médecine africaine

Written by:
Talhata Touré

Pour le Highdigenous Talk du 11 septembre 2021, Kabakoo a eu le plaisir d'accueillir Oumar Coulibaly, thérapeute, spécialiste de la médecine traditionnelle à travers l'herboristerie et la spiritualité. Il détient l'art de soigner à travers les plantes et la Nature diverses maladies et même les troubles psychiatriques.

Lors de ce Talk il était question d'échanger sur :

  • L'importance de la médecine traditionnelle
  • Sa plus-value par rapport à la médecine moderne  
  • L’aspect spirituel qui y est associé 
  • Les techniques utilisées dans la médecine traditionnelle
  • Le processus de cueillette des plantes et la composition des remèdes 
  • Et du diagnostic des pathologies

Pour commencer, M. Coulibaly nous a expliqué comment il a appris ce métier,

Cela fait plus de trente ans qu’il fait de la médecine traditionnelle. Avant il était maçon et voyageait dans les localités reculées du pays pour faire des constructions. C’est ainsi qu’il a commencé à rencontrer des personnes connaisseuses des vertus thérapeutiques des plantes. Un jour, alors qu’il cherchait des plantes pour un ami malade, il s'est posé la question pourquoi ne pas chercher à se spécialiser dans ce domaine. Il a alors commencé à apprendre auprès de certains maîtres-thérapeutes

Sur l’importance de la médecine traditionnelle, M. Coulibaly explique qu'elle traite les malades en utilisant des ressources venant directement de la Nature sans les mélanger avec d’autres produits synthétisés; de ce fait elle est en parfaite cohésion avec la Nature. La médecine traditionnelle traite les patient·e·s en limitant fortement les effets secondaires due au traitement.

Il affirme qu’

 il y a certains maux qui sont toujours des mystères pour la médecine moderne, des patient·e·s on fait le tour des grandes hôpitaux modernes sans solution , arriver chez nous, nous arrivons à leurs trouver un traitement , personnellement j’ai eu à soigner des cas pareils.

A la question de savoir quelles plantes il utilise pour soigner ses patients, il affirme que cela dépend de plusieurs paramètres tels que la maladie du patient, son genre, son âge, son milieu et la saison.

Il y a des plantes qui soignent  plusieurs maladies mais en les combinant avec d’autres plantes cela rend le traitement plus précis. Il y a également le côté spirituel et psychologique qui y compte beaucoup. C’est important de cueillir les plantes au bon moment.

Selon lui la psychologie joue un rôle important dans sa pratique de la médecine traditionnelle, il faut savoir comprendre émotionnellement les patients et leur faire comprendre que tout va bien se passer, les rassurer de l'efficacité du traitement. En dehors de cela, il y a également les incantations qui font partie du traitement, ces moments spirituels font partie intégrante du traitement et non rien à voir avec de la magie ou de la sorcellerie.

M. Coulibaly nous a aussi notifié le fait de faire très attention aux pseudo tradi-thérapeutes qui n’ont aucune connaissance du métier et pourtant le pratiquent. Il faut avant tout s'assurer que la personne connaît bien son métier et faire ses recherches pour avoir des recommandations de la part des patient·e·s déjà traité·e·s par cette dernière.

“Il y a beaucoup de personnes qui pratiquent notre métier sans avoir les connaissances nécessaires. Elles en font fait un gagne-pain alors que c'est avant tout un travail qu’on fait par volonté de venir en aide aux autres. Moi je ne demande jamais à un patient de payer quelque chose. On fait son traitement et une fois le traitement fini, il me donne ce qu’il peut.”

Sur le processus de diagnostic, pour lui il s'agit d’abord d’interroger le patient pour comprendre de quoi il souffre, essayer de comprendre son état psychologique et à élaborer un traitement. Il arrive souvent que des patients n’arrivent pas à expliquer exactement leur maladie; dans ce cas, il faut pratiquer un diagnostic plus poussé en utilisant les techniques de diagnostic corporel.

Pour conclure M.Coulibaly a encouragé les jeunes qui veulent apprendre la médecine traditionnelle à aller auprès d'eux pour apprendre le métier et surtout éviter de vouloir l’apprendre par eux même ou à prendre cela à la légère. C’est un métier qui s'apprend pendant plusieurs années; il faut être patient et désireux d'apprendre à la fois.

Plus d'évènements sur les savoirs endogènes ici : https://app.kabakoo.africa/evenements